Students Without Borders is a WUSC and CECI program that enables Canadian university and college students to participate in exciting, volunteer learning opportunities in South America, Africa, and Asia.

Journée internationale des droits de la femme

March 10, 2016

Étant conseillère en entrepreneuriat féminin sous le programme UNITERRA 3, mon désir et ma volonté de promouvoir les initiatives et les efforts dont l’axe transversal majeur est l’ÉFH sont de fer: en ce 8 mars 2016, j’ai pu constater avec bonheur que cette cause est portée par une multitude d’acteurs du domaine du développement, les femmes comme les hommes.

En effet, j’ai eu la chance de participer à deux événements tenus en l’honneur de cette journée de célébration, l’un regroupant des membres de la communauté internationale et organisé par le groupe All Africa global media et l’autre rassemblant la localité de la commune de Yoff.

Le premier fut formel, mais oh intéressant! Un panel composé de femmes d’expérience, l’une d’ONU Femme, l’une du Réseau Francophone pour l’EFH, l’une de Wateraid, l’une de l’UNESCO et finalement, l’une de l’UNICEF. Des questions, opinions et des idées en lien avec l’objectif 5 des ODD ont été discutées et je me permets ici de vous citer quelques phrases ou énoncés qui m’ont marqué:

”On ne peut pas être compétitif au niveau mondial avec un bras attaché dans le dos”, Mme Oulimata Sarr, UN Women’s Regional Economic Empowerment Adviser pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, à propos du rôle central de la femme dans les activités économiques et politiques dans la société

''Parvenir à l'Égalité des Sexes et Autonomiser toutes les femmes et les filles en Afrique''

”Parvenir à l’Égalité des Sexes et Autonomiser toutes les femmes et les filles en Afrique”, King Fadh Palace, 8 mars 2016

”Il faut sortir de la sphère projets et se diriger vers des interventions de changement”, Mme Marième Deme, Directrice Régionale Wateraid, à propos de la direction à prendre pour faire avancer la cause de l’EFH en Afrique

”Les textes demeurent des textes tant et aussi longtemps que les populations n’en font pas des outils de changement”, Mme Marième Deme, Directrice Régionale Wateraid, à propos des changements apportés à la législation étatique

”On ne peut rien faire dans l’ignorance”, Mme Ndioro Ndiaye, Présidente du Réseau Francophone pour l’égalité Femme-Homme, à propos de la place prépondérante de l’éducation dans la promotion des droits des femmes et des jeunes filles en Afrique

 

Le deuxième rassemblement, en plein cœur du marché de Yoff, m’a immergé dans un tout autre univers: des chants et spectacles traditionnels, des discours officiels, des témoignages de respect et des souhaits de protection… tout en wolof! J’ai ainsi pu rencontrer M. le maire et Ministre de la gouvernance locale, du Développement et

2016-03-08 19.19.30

Mme Yacine Diagne, présidente de la CNVAF

de l’Aménagement du territoire, M. Abdoulaye Diouf Sarr, certains membres du cabinet ministériel, des figures religieuses importantes et surtout, des femmes de tête dont le succès est inexorable.

Je me permets ici de souligner la nomination de Mme Yacine Diagne à titre de marraine de l’événement et présidente de mon organisation partenaire, la Convergence Nationale pour le Valorisation des Activités des Femmes. Cette femme, dont la biographie professionnelle est impressionnante, est engagée dans 1001 projets, poussée par la volonté ferme qu’en travaillant très fort, tous ensemble, de façon stratégique et intelligente, nous atteindrons un jour l’égalité des sexes.

Ce 8 mars 2016 restera une journée marquée dans ma mémoire à jamais tant elle était enrichissante et énergisante.

Je termine aujourd’hui en formulant un vœu, soit celui que nous tous, volontaires et stagiaires UNITERRA 3, dans chacun de nos mandats, fassions un effort supplémentaire pour contribuer à la lutte pour l’EFH et d’aller au-delà de simplement considérer ce thème transversal dans la participation des bénéficiaires. Il est du devoir de chaque femme et chaque homme de s’engager activement à promouvoir un monde sans discrimination sexuelle et qui sait, peut-être un jour, nous n’aurons plus de Journée internationale pour les droits de la femme, mais plutôt une Journée internationale de célébration de l’atteinte de l’égalité des sexes!

Danika Bouchard, Dakar

Conseillère en entrepreneuriat des femmes, CNVAF