Students Without Borders is a WUSC and CECI program that enables Canadian university and college students to participate in exciting, volunteer learning opportunities in South America, Africa, and Asia.

Un nouveau départ en Afrique!

Je m’appelle Valerie et  je suis présentement dans le processus de compléter mon baccalauréat en Développement International à l’Université d’Ottawa. J’ai développé un intérêt sur le sort des personnes marginalisées tels que les droits du travailleur dans les pays en voie de développement, plus particulièrement au Bangladesh, où j’y ai passé quatre mois en échange étudiante. Je m’intéresse aussi à disséquer les problèmes d’injustices  et trouver des  moyens afin de combattre ces injustices vécues par les personnes marginalisés à l’aide de pensées systémiques.

Être directement sur le terrain nous permet d’acquérir une meilleure compréhension des questions de développement; étudier cette discipline n’a aucune valeur sans avoir le contexte adéquat. La plupart de nos connaissances sur les questions de développement proviennent principalement des études de cas analysés en classes ou de faits d’actualité que nous lisons, toutefois ne pas être en mesure de contextualiser les problèmes n’apportent pas le même degré de connaissance que nous pouvons obtenir en étant directement sur le terrain. C’est pour cette raison que j’ai choisi de faire un stage à l’étranger afin de comprendre les perspectives des autres et d’exercer mes compétences acquises dans un environnement relatif à mes études. J’avoue aussi que j’aimerais bien m’évader de l’hiver au Canada!

L’association Responsabilité Espoir Vie Solidarité (REVS+) avec laquelle je vais travailler pendant trois mois à Dédogou est chargée de lutter contre le VIH-SIDA. L’association fournit un accès aux traitements et soutien les personnes atteintes par le VIH-SIDA et leur famille par une prise en charge psychologique et sociale. Ma position comme conseillère en gestion de projet consistera à aider la planification ueopérationnelle des activités, les fonctions opérationnelles et appuyer les acteurs de REVS + à l’élaboration d’outils de collecte d’information pour le suivi des activités. J’ai choisi ce poste comme stage parce que je pourrai exercer mes compétences pratiques et professionnelles acquises lors de mes expériences de travail comme fonction publique avec l’espoir d’avoir une contribution effective à l’organisme.

J’ai très hâte de commencer ce stage car ce sera ma première fois en Afrique. J’ai choisi le Burkina Faso pour avoir l’opportunité de m’immerger dans sa culture, rencontrer la population locale, ainsi que comprendre la perspective des gens qui sont directement touchés par la pauvreté et par le VIH-SIDA.

J’espère y faire une contribution significative où mon appui aidera à la réalisation des objectifs de l’association REVS +. J’ai confiance que cette expérience m’enseignera les vraies réalités du terrain pour augmenter mes connaissances et compétences lors de mes cours et mes études de cas. Je m’attends à ce que cette expérience me confronte à  une variété de  nouveaux défis, qui toutefois me procurera de nouvelles expériences personnelles et professionnelles!

À bientôt!

profile_pic_esf